19/06/2011

Ce qu'en pensent les élèves...














"Elève de Juan depuis deux ans, j’apprécie tout d'abord sa qualité d’écoute précédant le cours ainsi que la préparation qu'il y consacre (écriture de chorus,enregistrement de play back mp3, méthode d'ecriture de motif rythmique etc.). Toute cette mise en place facilite la compréhension théorique permettant a l’élève d'apprendre et d’évoluer avec sa contrebasse d'une façon ludique, efficace et step by step ! Juan est un prof patient, motivant et toujours positif !" - JF., contrebassiste de jazz


"Juan est, d'abord un formidable artiste, de ceux qui, une fois que vous l'avez écouté.. vous vous dites " c'est super!!! comment il fait cela??".. puis, .. " et si moi aussi..." Et c'est là que Juan est tres fort... avec un vrai sens de l'écoute, il vous emmène petit à petit sur les chemins de la musique que vous avez "rêvé, de peut être un jour..", à partir des morceaux que vous aimez et que Juan adapte à votre niveau..Et petit à petit, avec des exercices différents à chaque fois, du jazz à la variété en passant par les comptines, il vous fait progresser, ...petit à petit, sans perdre patience, sans jamais perdre de vue que l'essentiel est et doit rester le plaisir de la musique...A partir de là, tout ne devient pas facile, mais en tout cas, presque accessible..enfin presque car il est long le chemin de la maîtrise de cet instrument.......Et puis Juan, c'est aussi une vraie culture musicale.. et le loisir aussi de découvrir des compositeurs et morceaux jusque là inconnus.. bref, un vrai et bon moment attendu chaque semaine..en attendant de pouvoir/essayer reprendre les morceaux travaillés ensemble pendant la semaine suivante...Bref, "la musique, ce n'est pas que du Solfège", et cette musique, j'aime bien l'entendre...encore" - F., Paris, contrebassiste amateur

« Sans trop savoir où j'allais, je me suis lancée dans l'apprentissage de la contrebasse! Les cours de Juan m'ont permis de toucher à plusieurs styles, différentes techniques en travaillant des morceaux choisis ensemble, des excercices. Je mets du temps, mais le plaisir de jouer ne s'estompe pas. Le prof, passionné, peut se montrer très bavard ! » - J., plasticienne


"Depuis un an maintenant, je prends des cours de contrebasse avec Juan, qui sait éveiller l'intérêt de ses élèves en proposant de travailler des morceaux de tous les styles en fonction des affinités de chacun... alors, sans même s'en rendre compte, les mois passent et on progresse sans jamais s'ennuyer !" - D., contrebassiste amateur

"Je m'intéresse au jazz depuis quelques années, et j'ai décidé de me lancer dans l'apprentissage de la contrebasse, car l'instrument est très charismatique, et que je suis sensibles aux lignes de basses dans la musique.J'ai découvert Juan grâce à son blog, en me renseignant sur les cours de contrebasse dispensés à Paris, notamment au niveau des prix, et de la pédagogie, car je ne voulais pas être noyée dans la théorie avant de pouvoir toucher un instrument.J'avais des notions de solfège presque inexistantes, mais j'avais déjà un peu appris la guitare en autodidacte (mais à un niveau de novice), ce qui m'a certainement aidé au niveau du travail de doigté à la contrebasse.J'ai donc envoyé un mail à Juan qui m'a répondu très rapidement, et m'a aidé à effectuer les démarches de bases (trouver des luthiers chez qui louer une contrebasse, acheter un accordeur...). Les cours sont pragmatiques et vont droit au but: En arrivant aux cours, il me donne sa contrebasse, et il m'accompagne à la guitare, ou au piano.Soit nous travaillons à partir de morceaux que je lui ai donné sur CD, soit il sélectionne des morceaux intéressants et standards dans le style que je lui demande (jazz, manouche, reggae...). A chaque morceau, il m'apprend un bout de théorie (sur la composition des accords, le rythme...). A la fin des cours, je repars souvent avec une partition à travailler chez moi. Dans le même temps, il m'envoie par mail un accompagnement midi pour que je puisse travailler le morceau sans lui, pour la fois prochaine.Je pense que Juan s'adapte au rythme de chacun de ses élèves, je n'ai jamais eu la sensation d'aller trop vite, et je pense avoir acquis de bonnes bases en moins d'un an.Comme mes études me prennent beaucoup de temps, c'est d'autant plus important pour moi d'avoir un professeur à qui me référer et qui me donne envie de travailler la musique." - Fr., Paris, étudiante


17/03/2011

Nouveau en 2011 !

Comme mes élèves me demandent souvent de pouvoir travailler leurs morceaux préférés, je propose cette année des nouveaux titres, dans différents styles.


COLTRANE. Les morceaux de ce saxophoniste mythique nous permettent d’aborder l’univers de l’impro modale, avec également des parties de basse très intéressantes
> Equinox, Spiritual, Afro-Blue, Olé, Soul Eyes, You Don’t Know what Love Is

DJANGO REINHARDT. Le génie du gypsy jazz nous a laissé un répertoire qui est encore aujourd’hui la base du style manouche. Pour la basse, il constitue une approche abordable du jazz, et permet de jouer en peu de temps avec un groupe de musiciens
> Nuages, Manoir de mes rêves, Ménilmontant, Daphné, Swing 42

GAINSBOURG. Cet auteur-compositeur a écrit quelques-uns des plus grand standards de la chanson. La basse joue souvent des rythmiques inspirées d’autres cultures (samba, reggae, jazz)
> La Javanaise, Couleur Café, Le Poinçonneur des Lilas

LATIN (CUBAIN, BRESILIEN) . Depuis le succès de Buena Vista Social Club, les musiciens apprécient et travaillent les standards du son, du chacha, du mambo, de la samba et de la bossa-nova
> Girl from Ipanema, Blue Bossa, Song for My Father, Orfeo Negro

DES FEUILLES POUR "VOIR" LES GAMMES. J'ai conçu des supports qui permettent aux bassistes de visualiser les doigtés des gammes, ou d'être créatif dans l'invention d'une ligne de basse mélodique

13/09/2010

COURS DE CONTREBASSE

En présentation de mes cours, voici une description des différentes "compétences" techniques et musicales qui permettent de jouer de la contrebasse.
Cette liste permet de comprendre (j'espère!) qu'il y a plusieurs plans sur lesquels on peut travailler chacun de manière un peu autonome. Par conséquent, on n'est pas obligé de tout savoir faire dès le départ. On a naturellement des facilités dans l'un ou l'autre domaine, qu'il faut développer au fur et à mesure grâce à des exercices spécifiques.

> Dans mon précédent post, vous trouverez tous les détails sur le contenu pratique des cours.



Technique main droite (TMD)
A la contrebasse, on utilise 2 techniques de jeu très différentes a la main droite: soit on produit le son en pinçant la corde avec un doigt, soit en frottant la corde avec un archet.
Le jeu de main droite est très lié au rythme et au phrasé, car c’est elle qui impulse le nombre et la vitesse des notes, et leur force (volume, accent).
Le travail de la main droite tourne donc autour d’acquérir la dextérité, le contrôle des vitesses et de la puissance.

Technique main gauche (TMG)
La main gauche a une importance énorme à la contrebasse: c’est elle qui doit tenir la corde au bon endroit pour émettre une note juste. Afin d’enchaîner plusieurs notes, la main gauche sera souvent appelée à se déplacer sur le manche (le démanché): la vitesse et la précision de ces mouvements sont donc essentiels pour jouer les mélodies, les improvisations, et les lignes de basse.
A cause de la longueur des cordes, les intervalles entre les notes se traduisent par des espaces assez grands, plus que sur la plupart des instruments, ce qui débouche sur une technique de doigté spécifique à la contrebasse.
La main gauche participe également à l’expression des notes, car elle agit sur le timbre. Il y a le vibrato, et les effets comme les glissés, les liaisons, etc.

Mélodie 1 (simple) & mélodie 2 (plus complexe) (M1, M2)
Dans la mélodie type 1 (simple), on aborde des phrases musicales plus simples, qui ne demandent pas trop de dextérité ni de lecture compliquée, elles sont simples à retenir. L’avantage de ces mélodies, c’est qu’elles font jouer l’élève sans demander trop d’effort pour enchaîner les notes les unes aux autres. Ce qui compte ici c’est d’exploiter l’aspect « chantant » pour rechercher dès le départ le plus d’expression possible, et prendre l’habitude le plus tôt possible de chercher à donner un sens musical à ce que l’on joue.
La mélodie type 2 (complexe) est plus virtuose, enchaînant les notes rapidement et exigeant souvent de nombreux démanchés de la main gauche. Avec ce type de phrase, on travaille une technique plus avancée, qui sera nécessaire pour jouer des morceaux classiques et pour improviser. Même si c’est plus difficile, on peut les aborder assez rapidement.

Harmonie ligne de basse (HLB)
Il s’agit d’une application pratique des notions d’harmonie à la compréhension et la conception de lignes de basse pour accompagner un morceau.
L’harmonie ce sont les accords. Schématiquement, un morceau de musique se constitue d’une mélodie, accompagnée par des accords: ces 2 éléments s’imbriquent pour former le morceau.
La ligne de basse fait partie intégrante de l’accompagnement, elle est donc gouvernée par la suite des accords. Le rôle d’un bassiste est très souvent de créer par lui-même une partie de basse qui interprète la suite d’accords. Il a donc besoin de savoir quelles sont les notes qu’il peut employer au moment d’inventer sa partie de basse. Une connaissance pratique de l’harmonie permet de trouver plus facilement les bonnes notes par soi-même.

Harmonie pour improvisation (HI)
L’improvisation tonale consiste à inventer des phrases qui suivent et respectent l’enchainement des accords. C’est un peu le même processus que pour l’invention d’une ligne de basse, mais avec plus de liberté et la recherche d’un sens mélodique plus affirmé.
Dans le jazz, les saxophonistes, trompettistes, pianistes, etc. improvisent en jouant de nombreuses notes inventées « comme par magie » (en fait, selon des techniques étudiées); à la contrebasse on peut faire pareil, mais avec un peu moins de vélocité. Ici encore, une connaissance pratique de l’harmonie permet plus facilement d‘inventer une improvisation intéressante.

Lecture (L1, L2)
Le solfège fait souvent peur. Il représente le côté ardu de l’apprentissage de la musique.
Il faut savoir qu’on peut faire de la musique sans savoir lire les notes! C’est le cas de nombreux musiciens de jazz, de world music et de rock.
La lecture de notes est utile de la même façon qu’un texte écrit en Français: il suffit de lire, d’interpréter et comprendre ce qui est écrit sur la feuille. On évite ainsi de mémoriser un texte entier, ce qui est long et fastidieux. Le solfège donne un texte à jouer et à interpréter.
Mais il ne doit pas être un obstacle à l’expression musicale.

Rythme (R)
Les notes ont des durées, des vitesses, il y a des silences entre les notes. Là encore, c’est comme le texte: certains mots sont longs, d’autres très courts, il y a des ponctuations et des paragraphes qui permettent de clarifier le discours.
Interpréter avec précision les phrases rythmiques permet de donner plus de clarté et d’énergie au discours musical, qui sinon peut sonner imprécis et mou.

Grooves (G)
Groove, c’est un mot anglo-saxon qui veut dire « pulsation ». Le bassiste participe très souvent à la pulsation au sein d’un groupe (et même tout seul): la basse a un rôle rythmique dans beaucoup de musiques.
Selon les morceau, et selon les styles ou les époques, les grooves changent. Aujourd’hui on peut entendre une grande diversité de pulsations, qui trouvent leur origine dans des cultures variées: Brésil, Afrique, Latin, Jazz, Funk, Rock, Oriental, Classique, Pop, etc.
L’étude de ces grooves est passionnante, et ouvre le bassiste sur une variété énorme de différentes possibilités d’expression sur son instrument. C’est aussi grâce à cette connaissance qu’il pourra plus facilement s’adapter pour jouer avec d’autres musiciens au sein d’un groupe.

Phrasé & nuances (PN)
C’est ce qui fait vivre une mélodie ou une ligne de basse: la manière d’interpréter les notes en portant son attention sur le détail de leur enchaînement, de leur son, des nuances (plus ou moins fort). Le phrasé est un élément souvent négligé mais essentiel de l’interprétation musicale.




13/12/2009

COURS DE CONTREBASSE

CONTENU DES COURS DE CONTREBASSE.

Juan Saubidet est musicien contrebassiste et compositeur. Voici un survol général des concepts et techniques qu'il applique pour l'enseignement de la contrebasse, et qui sont adaptés pour les élèves de tout niveau, du débutant au musicien confirmé.
Plus de renseignements, contact: j.saubidet@gmail.com


COMMENT CONCEVOIR L'INSTRUMENT: NOTIONS DE BASE
- l'accord correct de la contrebasse (à l’aide d’un accordeur électronique)
- la lutherie et quelques principes acoustiques
- configuration des notes sur le manche & comment les trouver
- manières d'obtenir une bonne sonorité

OBJECTIFS ET MOYENS

- d'où part l'élève?
- de quoi a-t-il besoin pour ce qu'il veut faire?

- établir un programme de travail afin de progresser de manière régulière


TECHNIQUE

1. Position correcte

- comment éviter les tensions, savoir relâcher les muscles qui sont trop tendus, respirer, utiliser seulement la force nécessaire
- garder la main gauche libre et souple pour le démanché

- maintien et équilibre de la contrebasse en cours de jeu

2. Technique de main gauche

- études et morceaux dans différents styles, centrés sur une question technique précise
- espacement correct des doigts

- le démanché: comment l'effectuer, identification des positions
- acquérir la justesse
- exercices sur les gammes, arpèges

3. Technique main droite
- Jazz: technique pizz à 1 doigt pour le son "walking"; à 2 doigts avec exercices pour rapidité et précision
- Classique: technique d'archet

- quel que soit le style, clarifier comment la position la main droite est modifiée, en fonction du résultat sonore recherché


ETUDES ET MORCEAUX ORIGINAUX
(avec accompagnement musical et/ou mp3)

Chaque élève a des besoins et des envies différents. J’en tiens compte, en concevant des études individualisées et graduelles qui explorent chaque type de difficulté technique et de style. Ainsi l’élève sait exactement les raisons pour lesquelles il travaille un exercice donné, et connaît son objectif.
Le plus souvent, un enregistrement mp3 du morceau est fourni.

INITIATION A L’IMPROVISATION

Afin de développer le goût de la recherche personnelle, utilisation de jeux d’improvisation basés sur:

- l’exploitation du concept de motif

- s’approprier le langage modal
- exploration de divers univers rythmiques (pulsation et ses conséquences sur le phrasé)

PERFECTIONNEMENT EN IMPROVISATION

Des solos conçus spécialement permettent d’aborder progressivement l’improvisation jazz (et autre), par la mise en lumière des concepts et des outils nécessaires. Le solo écrit sert alors de tremplin pour que l’élève puisse ensuite improviser par lui-même. Ceci stimule la créativité et développe la confiance en soi (autonomie musicale).


TRANSCRIPTIONS

Nous travaillons souvent à partir de relevés de parties de basse, transcrits à partir de CDs. Les musiques abordées peuvent être de tout style et difficulté. Cette approche est très stimulante, puisqu’elle permet une première approche du jeu en groupe ou en orchestre, avec beaucoup de souplesse quant aux styles et au niveau de difficulté.

ILLUSTRER UNE HISTOIRE
Ici le support est une histoire, un scénario, ou des images choisies par l’élève; nous allons inventer ensemble la musique qui accompagne cette trame. Il s’agit donc d’une approche créative de la composition, avec des éléments simples et abordables. L’enregistrement des idées musicales ainsi créés permet d’élaborer progressivement un morceau plus long.

APPRENDRE PAR LES MELODIES ET D'AUTRES CHOSES AMUSANTES

- mélodies faciles connues

- jouer des rythmes et des effets de percussion
- improviser autour d'une idée ou une technique

- duos en interaction avec Juan S.


ECOUTE DE LA MUSIQUE POUR CONTREBASSE

- listes de contrebassistes dans différents styles (différentes manières d'approcher l'instrument), avec discographie
- écoute d’exemples choisis pour le cours

- enregistrement de l'élève en train de jouer, pour une écoute analytique

- analyse d'un CD avec l'élève: entend-il la partie de basse, les autres instruments, ce que chacun joue? Qu'en pense-t-il?


THEORIE POUR L'IMPROVISATION

1. Que sont les accords, les grilles, la tonalité?

- le concept de tonalité, comment celui-ci organise les notes dans la musique

- les gammes et les modes

- construction des accords
- la « grille » d’accords: l'accompagnement d'une mélodie

2. Les principes de l'improvisation harmonique

- utilisation des notes d'accord

- le phrasé

- le rythme et les motifs

- relier les accords par le mouvement diatonique/chromatique

- chaque style a son phrasé particulier, démonstration par l’exemple
- construction de phrases à l'aide du développement des motifs et de la variation

LE WALKING BASS ET AUTRES STYLES D'ACCOMPAGNEMENT

- écoute
et rapport avec la section rythmique
- ce qu'il faut faire/éviter de faire
- les styles "ouverts": comment fonctionnent-ils, pourquoi existent-ils, par qui?
- les styles plus et moins modernes: rôle du chromatisme, substitutions, la modalité, le blues, le funk...

APPROCHE DU JEU EN GROUPE
(JAZZ & MUSIQUES ACTUELLES)

- jouer avec un batteur
- qu'est-ce que l'accompagnement?

- le fonctionnement des autres instruments d'un groupe, en solo & accompagnement, leur relation au monde sonore de la contrebasse> piano: les voicings, rapidité> guitare: cordes, accords, rythmique> saxophone: phrasé jazz, les divers types> batterie: sons de percussion, patterns de groove, les éléments d'un kit> cuivres


10/08/2009

Séance d'enregistrement...